Pourquoi le streaming et l’écoute de musique en ligne consomment énormément d’énergie

L’emploi de CD pour écouter de la musique a été fortement accusé pour la pollution de l’environnement à cause son utilisation massive de plastique. De ce fait, les chercheurs ont trouvé le streaming pour remplacer cette méthode afin de préserver la nature. Or, il aurait eu tort parce que le streaming et l’écoute de musique en ligne consomment énormément d’énergie. Voici les phénomènes qui peuvent causer cet effet.

Grande consommation d’électricité

La consommation énergie streaming est due à la connexion en tout moment et en tous endroits à l’internet. Presque 8% de la consommation de l’électricité est liée à l’utilisation de l’internet. Ainsi en écoutant de la musique en ligne vous consommez plus d’électricité que les appareils électroniques, le transport par voie ferrée ou les éclairages. En écoutant de la musique par streaming, les flux de données que vous consommez et l’emplacement des serveurs répondant à vos requêtes  prends toute l’infrastructure technique alors que c’est une grande consommatrice d’électricité. De ce fait, la connexion continue sur internet pour écouter de la musique engendre une consommation invisible d’électricité durant tout le chemin que parcours les données. Ainsi le streaming et l’écoute de musique en ligne consomment énormément d’énergie à cause de sa grande consommation d’électricité.

Des équipements surdimensionnés

La consommation énergie streaming est également due à l’utilisation d’équipements surdimensionnés pendant l’écoute de musique en ligne. 30 % de la consommation d’énergie est liée à l’utilisation des équipements terminaux tels que le téléphone, l’ordinateur ou les objets connectés. Les autres 30 % sont imputés à l’hébergement de données ou aux data centers. Et les 40 % concernent la consommation d’énergie liée aux réseaux à cause des antennes, des routeurs ainsi que les aiguillages de l’Internet. Le streaming et l’écoute de musique en ligne utilise tous ces instruments alors qu’ils sont très gourmands en énergie. En plus de la consommation d’énergie pour faire tourner les serveurs et les data centers sont également climatisés pour protéger l’épanouissement des circuits électroniques.

Des « obésiciels » trop gourmands

La consommation d’énergie en streaming n’est pas seulement matérielle, elle est également due à la couche de logiciel permettant à tous ces équipements de fonctionner. Ces logiciels en surpoids sont appelé les obésiciels. Les applications vous permettant d’écouter de la musique en ligne consomment énormément d’énergie en plus elles sont toujours ouvertes. Les applications installées sur votre ordinateur ou votre téléphone tournent en permanence donc ils consomment  de l’énergie en permanence. Et  les nouvelles versions de ces logiciels alourdissent encore plus cette consommation.

Alter à la pollution numérique : videz votre boîte mail !
Zoom sur Lilo : le moteur de recherche aux projets sociaux et environnementaux