Les produits bios sont-ils meilleurs pour la santé ?

Pour rester sain, les docteurs conseillent de consommer des aliments frais et bio. Mais ces derniers sont-ils toujours bons pour la santé ou, derrière ce tag « 100 % bio » se cache-t-il une autre face de la réalité ? S’agit-il seulement d’une autre stratégie marketing pour écouler les produits sur le marché ?

Qu’entend-on par produits bio ?

À ne pas confondre avec la nourriture naturelle ou diététique, un produit bio est issu d’une agriculture biologique. Il s’agit d’un aliment végétal ou animal produit à partir d’un mode de production sans utilisation de produits chimiques. À la place, les agriculteurs utilisent ce qu’on appelle des « engrais verts », c’est-à-dire une culture où l’on alterne entre légumineuses et diverses plantes à enracinement profond. Le compost est également beaucoup employé dans la production de produits bio.

Dans quelles circonstances consomme-t-on des aliments bio ?

Les produits bio sont plus onéreux que les denrées conventionnelles, il faut donc savoir choisir le bon moment pour en consommer si vous voulez une meilleure santé produit bio. Privilégiez ce type de nourriture dans les cas où le produit conventionnel renferme vraiment une quantité de pesticides trop élevée et particulièrement dangereuse pour la santé, ce qui est le cas des aliments suivants :

– les fruits comme la pomme, le raisin, la fraise, la nectarine, la cerise, la poire et la pêche.

– les légumes tels que la salade, le céleri, la pomme de terre, le poivron et le haricot vert.

– les œufs, le lait, le beurre, la viande et les volailles.

Bienfaits et risques sur la santé

Comme toute chose, un produit bio n’est ni tout noir ni tout blanc. Certes, il est en général meilleur pour notre santé, puisqu’il ne contient pas de produits chimiques nocifs. En plus de cela, les agriculteurs cueillent toujours ce type de produit à maturité pour conserver leur goût et leur saveur. Les céréales bio sont aussi plus riches en minéraux et les viandes contiennent moins de gras. Toutefois, il revient plus cher qu’un produit conventionnel et ne se trouve rarement en dehors des magasins spécialisés qui s’engagent à améliorer la santé produit bio. Aussi, ce mode de production ne garantit pas forcément une meilleure qualité du produit final. Par exemple, les épinards et les carottes bio contiennent, eux aussi, des nitrates qui se transforment en nitrites (additifs alimentaires favorisant l’évolution de certains cancers). Il est aussi important de noter que les précautions d’hygiène ne doivent en aucun cas changer même pour des produits dits bio : toujours veiller à bien les laver avant de les consommer, car ils peuvent tout aussi bien contenir des microbes.

La climatisation des voitures pollue-t-elle l’environnement ?
Quels sont les cinq types d’énergies renouvelables ?